Bonjour ! Smile

 

 

En cette fin de semaine du Super Bowl, ce sera assez froid et les températures glaciales se poursuivront au début de la semaine.

 

 

 

Le système au large de Cap Cod s’intensifie graduellement en remontant lentement vers la Nouvelle-Écosse qu’il survolera samedi.

 

Il reste un peu de neige à recevoir sur notre territoire (spécialement au Témis) pour compléter les accumulations prévues à l’intérieur de mes prévisions publiées il y a 24 h.

 

Les vents, faibles à modérés, causeront de la poudrerie par moments ce samedi, surtout près de la frontière américaine.

 

 

 

Il y aura de faibles averses de neige isolées au cours de l’avant-midi dimanche liée au passage d’un faible clipper à la frontière Ontario-Québec.  Mais, c’est surtout le froid qui retiendra l’attention dimanche, accentué par des vents modérés du NO qui engendreront de la poudrerie.  L’interaction entre la dépression qui sera rendue à proximité de Chevery et Blanc-Sablon et une crête de haute pression liée à un anticyclone sur le Dakota du Nord favorisera un gradient de pression assez élevé.

 

Même si le soleil sera présent en partie, il sera important de redoubler de prudence sur plusieurs routes de notre territoire puisque la visibilité sera réduite par moments, surtout du centre des terres jusqu’à la frontière du Maine.  Le Témiscouata et le sud de la MRC de RdL seront LES secteurs de notre territoire où la visibilité sera la plus réduite.

 

Par ailleurs, il faut noter un faible risque de bourrasques de neige dimanche avant-midi.  Un creux lié au clipper et les vents en place en altitude pourraient générer ce phénomène.

 

 

 

La semaine prochaine, certaines journées seront très froides et nous vivrons peut-être nos moments les plus froids de l’hiver

 

 

  

Un clipper fusionnera avec une dépression du Texas samedi soir et le système unifié gambadera vers l’est :  «potoum, potoum, potoum» ! Tongue out Il passera sur l’état du New-Jersey lundi avant-midi sous forme d’une importante tempête hivernale (pluie, cocktail, neige et vent selon les endroits).  Le centre dépressionnaire caressera tout juste Cap Cod avant de longer l’est de la Nouvelle-Écosse.  Le Massachusetts (encore !), le sud du Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse seront probablement touchés par une tempête de neige le lundi 2 et/ou le mardi 3 février avant-midi.

 

Cette tempête pourrait potentiellement toucher notre territoire.  Par contre, le dôme d’air froid sur le Québec et l’anticyclone dont il est question ci-haut auront comme mission de bloquer la dépression pour qu’elle demeure assez loin au-dessus de l’océan Atlantique.

 

 

 

Après être passé sur le bassin des Grands Lacs, un clipper traversera le Québec ce mercredi 4 février.  Cette dépression larguera un peu de neige sur notre territoire tout en permettant au mercure de revenir temporairement près des valeurs de saison.

 

 

 

Le jeudi 5 février et/ou le vendredi 6 février, une autre potentialité de tempête sera probablement éclipsée de notre portrait météo puisqu’un puissant anticyclone sur le Midwest «protègera» la forteresse québécoise !

 

 

 

Je ne serais pas surpris du tout qu’un système chaud affecte notre territoire à quelque part entre le 9 et le 13 février.  Selon les indices, l'air froid n'aurait pas d'emprise et il serait rapidement chassé par un vigoureux système qui passerait au nord.  Notez qu’un système chaud ne signifie pas automatiquement de la pluie avec +5°C sur notre territoire !  De toute façon, c’est un scénario probable, oui, mais loin d’être une certitude pour l’instant !

 

Un clipper pourrait descendre au sud du bassin des Grands Lacs en étant rejoint par une dépression remontant du golfe du Mexique.  Par la suite, la perturbation dans le creux du courant-jet remonterait vers la Baie-James ou vers Manicouagan, passant à proximité de notre territoire.

 

 

prvisions

 

 

 

 

Samedi 31 janvier 2015 :

 

Dans la nuit de vendredi à samedi, les accumulations seront minimes (moins de 2 cm) du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres.  Il y a par contre un risque de bourrasques de neige isolées.

 

Tôt samedi matin, température de -14 à -16°C, mais jusqu’à -17 ou -18°C sur l’est du Kamouraska, sur la MRC de RdL, au Témiscouata et du centre des terres jusqu’à la frontière américaine sur le comté de L’Islet.  IRÉ de -23 à -27.

 

Sur les comtés de L’Islet et au Kamouraska, le ciel sera généralement nuageux en avant-midi avec des éclaircies.  Il existe une faible probabilité de recevoir quelques averses de neige.

 

En après-midi sur ces mêmes MRC, le ciel se dégagera d’ouest en est.  Il y aura d’abord des percées de soleil, puis entre 1 et 3 h d’ensoleillement seront au programme pour compléter la journée !

 

Sur la MRC de RdL (spécialement à l’intérieur des terres) et au Témiscouata, la faible neige intermittente s’estompera au cours de l’après-midi.  Le ciel restera généralement nuageux avec des éclaircies peu de temps avant le coucher du soleil.

 

Risque de bourrasques de neige engendrant des hypothétiques accumulations supplémentaires.  Elles dureraient de quelques minutes à plusieurs heures et elles occasionneraient de 1 à 15 cm de neige légère (fluffy) selon les secteurs.  Je vous rappelle que ce phénomène est isolé et sournois.

 

 

 

Vents variant du NNO au NE de 10 à 30 km/h au cours de la journée.  En après-midi, ils deviendront généralement NO sur le comté de L’Islet et dans la nuit de samedi à dimanche partout ailleurs.

 

Par contre les vents souffleront de 15 à 35 km/h avec des rafales jusqu’à 40 ou 45 km/h en après-midi, en soirée et dans la nuit de samedi à dimanche au Témiscouata, sur le sud de la MRC de RdL et près de la frontière américaine au Kamouraska.

 

Il y aura de la poudrerie par moments, surtout présente du centre des terres jusqu’à la frontière américaine et spécialement au Témiscouata.

 

 

 

Maximum de -11 à -13°C au milieu de l’après-midi, mais de -14 à -16°C du centre des terres jusqu’à la frontière du Maine au Kamouraska, ainsi que sur l’est du Kamouraska, sur la MRC de RdL et au Témiscouata.

 

IRÉ de -24 à -27 au cours de la journée sur la MRC de RdL, sur le nord du Témis et sur l’est du Kamouraska.  IRÉ de -18 à -23 partout ailleurs sur notre territoire.

 

 

 

 

 

Dimanche 1 février 2015 :

 

Température de -20 à -22°C tôt dimanche matin, mais près de -23 ou -24°C à l’intérieur des terres sur l’ouest du Kamouraska et sur le comté de L’Islet.  IRÉ de -28 à -32, mais de -33 à -36 sur la MRC de RdL et au Témiscouata.

 

Alternance de soleil et de nuages le matin.

 

Il y aura des averses de neige isolées au cours de l’avant-midi.

 

En avant-midi également, faible risque de bourrasques de neige sur notre territoire.

 

Le ciel sera généralement ensoleillé en après-midi.

 

Vents NO de 10 à 30 km/h avec des rafales à 40 km/h du milieu de l’avant-midi au cœur de l’après-midi.  Ils souffleront de 20 à 40 km/h avec des rafales jusqu’à 50 km/h du centre des terres jusqu’à la frontière américaine et sur le Témiscouata.

 

Il y aura de la poudrerie au cours de la journée.

 

Les vents diminueront graduellement à partir de la fin de l’après-midi près du fleuve et dans la nuit de dimanche à lundi au Témiscouata.

 

Maximum de -16 à -18°C du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres sur les comtés de L’Islet et de Kamouraska, mais de -19 ou -20°C partout ailleurs.

 

IRÉ de -32 à -36 au cours de la journée sur la MRC de RdL, sur le nord du Témis et sur l’est du Kamouraska.  IRÉ de -26 à -31 partout ailleurs sur notre territoire.

 

 

 

 

 

Lundi 2 février 2015 :

 

En deuxième partie de la nuit de dimanche à lundi, température de -22 à -24°C près du fleuve, de -25 à -27°C jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres et de -28 à -30°C plus loin jusqu’à la frontière du Maine.  IRÉ de -30 à -35.

 

Le ciel sera généralement nuageux.

 

Il y aura des éclaircies au cours de la journée ainsi que des percées de soleil par moments puisque la couverture nuageuse ne sera pas très opaque et elle sera fragmentée à l’occasion.

 

Vents faibles à moins de 15 km/h variant du N au NE en avant-midi et augmentant de 10 à 25 km/h en après-midi avec quelques pointes jusqu’à 30 km/h par moments à proximité du fleuve.

 

Maximum de -18 à -20°C.

 

 

 


RAPPEL :

 

J’écris régulièrement à l’intérieur de mes prévisions des points de référence afin de vous donner une idée approximative liée à la température, au vent ou à la quantité de précipitation.  Lorsque j’écris «à une dizaine de km du fleuve» par exemple, c’est vraiment approximatif.  Ce sont des points de repères ou des balises basées sur des valeurs approchées.

 

Mais, où sommes-nous exactement à 10 km du fleuve au Kamouraska ?

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il y a en moyenne 50 km (à vol d’oiseau) entre le bord du fleuve et la frontière américaine au Kamouraska.  Donc, lorsque je parle du centre des terres, cela signifie entre 15 et 35 km du fleuve environ. Lorsque j’écris près du fleuve ou sur le bord du fleuve, cela signifie habituellement un point situé à moins de 1 km du fleuve.

 

À une dizaine de km du fleuve, nous nous retrouvons approximativement au cœur du village de St-Onésime, sur le sud du village de St-Pacôme, entre St-Philippe et Mont-Carmel (4e rang), sur le sud de St-Pascal (5e rang), vers le 5e rang de Sainte-Hélène et vers le 5e rang de St-Alexandre.

 

Je vous rappelle que c’est variable et qu’il peut souvent y avoir quelques km de différence, voire jusqu’à 5 ou 6 km.  Mais, cette façon de faire vous indique au moins une orientation et une tendance liées aux différentes données météorologiques à venir.  C’est la même chose lorsque j’écris «…sur l’ouest du Kamouraska…..le centre……l’est du Kamouraska…».

 

 

 

 

 

Prochaines prévisions : Samedi 31 janvier 2014, en deuxième partie de soirée

 

 

 

 

 

Yvan Lévesque

Météorologue amateur

Collaborateur météo TVA Nouvelles (CIMT)

Observateur volontaire pour Environnement Canada

Collaborateur Hydro Météo (CPCQ)

Membre Réseau Météo-Québec

Enseignant de 5e et de 6e années

 

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook : https://www.facebook.com/Meteostpascal

 

 

Bonne fin de la semaine !

 

 

Vendredi après-midi, le centre de la dépression sera situé près de Cap Cod au Massachusetts.  Le système s’intensifiera au large en remontant lentement vers la Nouvelle-Écosse samedi.  Tôt samedi soir, le centre dépressionnaire sera sur la pointe SE de la Nouvelle-Écosse.

 

Notre territoire recevra de la neige à partir de la deuxième moitié de la nuit de jeudi à vendredi jusqu’à samedi après-midi et même un peu plus tard localement.  Donc, les accumulations seront enregistrées sur une longue période de 35 h approximativement.  Les 5 à 15 cm à venir sur notre région tomberont sous forme de faible neige la plupart du temps.  Alors, par moments, nous aurons l’impression qu’il tombe de la «poussière de neige» ! Laughing

 

Les vents deviendront suffisamment intenses sur nos secteurs à partir de la soirée vendredi pour causer de la poudrerie par moments ; ils seront faibles à modérés.

 

 

 

Il y aura des averses de neige isolées au cours de l’avant-midi dimanche liée au passage d’un faible clipper à la frontière Ontario-Québec.  Mais, c’est surtout le froid qui retiendra l’attention dimanche, accentué par des vents vifs variant de l’O au NO qui engendreront de la poudrerie.  L’interaction entre la dépression qui sera rendue à proximité de Chevery et Blanc-Sablon et une crête de haute pression liée à un anticyclone sur le Dakota du Nord fera en sorte de favoriser un gradient de pression assez élevé.

 

Même si le soleil sera présent en partie, il sera important de redoubler de prudence sur plusieurs routes de notre territoire puisque la visibilité sera réduite par moments.

 

 

 

La semaine prochaine, nous pourrions vivre les moments les plus froids de l’hiver.

 

 

 

Un clipper fusionnera avec une dépression du Texas au début du mois de février.  Le système remontera la côte est des États-Unis par la suite.  Une importante tempête se développera au début de la semaine prochaine.  Le système pourrait potentiellement toucher notre territoire le lundi 2 ou le mardi 3 févrierPar contre, le dôme d’air froid sur le Québec et l’anticyclone dont il était question ci-haut auront comme mission de bloquer la dépression pour qu’elle demeure assez loin au-dessus de l’océan Atlantique.

 

 

 

Une autre situation identique pourrait arriver quelques jours plus tard et ce potentiel système affecterait nos secteurs le jeudi 5 février.  Un autre joueur météo à surveiller !

 

 

 

Histoires à suivre !  Nul doute que la semaine prochaine amènera son lot de discussions météorologiques dans les chaumières du Québec, qu’elles soient en lien avec le froid et/ou les dépressions !

 

 

 

Je ne serais pas surpris du tout qu’un système chaud affecte notre territoire à quelque part entre le 9 et le 13 février.  Selon les indices, l'air froid n'aurait pas d'emprise et il serait rapidement chassé par un vigoureux système qui passerait au nord.

 

 

 

 

prvisions

 

 

 

Vendredi 30 janvier 2015 :

 

Faible neige en journée, en soirée et dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Par contre, il y aura une bande de précipitations modérées en première moitié d’avant-midi.

 

Il y aura à peine une trace au sol à la fin de la nuit et généralement de 3 à 7 cm au milieu de la soirée selon les secteurs.

 

Il ne faudrait pas se surprendre que la couverture nuageuse devienne moins opaque par moments et qu’il y ait de brèves éclaircies localement au cours de la journée.

 

La neige deviendra intermittente à partir de la nuit de vendredi à samedi, du fleuve jusqu’au une dizaine de km à l’intérieur des terres.

 

 

 

Vents SO de 15 à 35 km/h une partie de l’avant-midi, du centre des terres jusqu’à la frontière américaine et sur le nord du Témis ; poudrerie par moments sur cette section de notre territoire.  Quelques rafales pourraient également engendrer un peu de poudrerie plus près du fleuve sur la MRC de RdL.

 

Du fleuve jusqu’au centre des terres, les vents seront faibles du SO à moins de 20 km/h une bonne partie de l’avant-midi.

 

À partir de la fin de l’avant-midi, d’ouest en est, ils souffleront de l’E au NNE à moins de 20 km/h : d’abord près du fleuve, puis vers l’intérieur des terres au début de l’après-midi.

 

Entre 10 h 30 et 16 h environ, les vents seront même généralement calmes partout sur notre territoire !

 

À partir de la fin de l’après-midi ou avec l’arrivée de la soirée, ils augmenteront d’intensité soufflant de 10 à 30 km/h avec des rafales jusqu’à 40 km/h par moments partout sur notre territoire.  Cette situation prévaudra également dans la nuit de vendredi à samedi.  Il y aura de la poudrerie par moments durant toute cette période.

 

C’est sur la MRC de RdL, sur le Témiscouata et du centre des terres jusqu’à la frontière américaine sur les comtés de L’Islet et de Kamouraska où les plus intenses rafales seront enregistrées.

 

 

 

Maximum de -2 à -4°C en première moitié d’après-midi, puis le mercure sera graduellement à la baisse par la suite pour atteindre le plancher samedi matin : -14 à -16°C, mais jusqu’à -17 ou -18°C sur l’est du Kamouraska, sur la MRC de RdL, au Témiscouata et du centre des terres jusqu’à la frontière américaine sur le comté de L’Islet.

 

 

 

 

 

Samedi 31 janvier 2015 :

 

La faible neige s’estompera d’ouest en est au cours de l’après-midi ou tôt en soirée : en première partie d’après-midi à L’Islet-sur-Mer, St-Jean-Port-Joli, Saint-Marcel et Tourville et en deuxième moitié d’après-midi sur St-Pamphile, St-Omer et sur le comté de Kamouraska.  Sur la MRC de RdL (spécialement à l’intérieur des terres) et sur Pohénégamook, la faible neige cessera en première moitié de soirée.

 

Cette faible neige sera intermittente sur nos secteurs situés du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres.

 

Ciel généralement nuageux par la suite.  Il sera peut-être possible de voir brièvement le soleil près du fleuve sur le comté de L’Islet tout juste avant son coucher.

 

 

Accumulation totale (sur une période de 35 h)

 

5 à 10 cm : Tous les secteurs situés du fleuve jusqu’au centre des terres sur les comtés de L’Islet, de Kamouraska et de RdL.

 

10 à 15 cm : Tous les secteurs situés du centre des terres jusqu’à la frontière du Maine sur les comtés de L’Islet, de Kamouraska et de RdL.  Il tombera également de 10 à 15 cm sur le Témiscouata.

 

 

Je vous rappelle que la neige s’accumulera généralement très lentement durant toute la période.

 

 

Faible risque de bourrasques de neige engendrant des hypothétiques accumulations supplémentaires.  Elles dureraient de quelques minutes à plusieurs heures et elles occasionneraient de 1 à 10 cm de neige selon les secteurs.  Je vous rappelle que ce phénomène est isolé et sournois.

 

 

 

En avant-midi, vents variant du N au NE de 10 à 30 km/h avec des rafales jusqu’à 40 km/h par moments, surtout à proximité de la frontière américaine.

 

En après-midi, ils deviendront N, puis graduellement NO.  Ils souffleront de 10 à 30 km/h avec des rafales jusqu’à 40 km/h par moments.  Les rafales atteindront les 50 km/h par moments, du centre des terres jusqu’à la frontière américaine et spécialement sur le Témiscouata.  Les vents garderont le cap en soirée et dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Il y aura de la poudrerie par moments, mais elle sera assez présente au Témiscouata.

 

 

 

Maximum de -11 à -13°C au milieu de l’après-midi, mais de -14 à -16°C du centre des terres jusqu’à la frontière du Maine et sur la MRC de RdL.

 

IRÉ de -24 à -28 au cours de la journée sur la MRC de RdL, sur le nord du Témis et sur l’est du Kamouraska.  IRÉ de -18 à -23 partout ailleurs sur notre territoire.

 

 

 

 

 

Dimanche 1 février 2015 :

 

Alternance de soleil et de nuages le matin.

 

Il y aura des averses de neige isolées au cours de l’avant-midi.

 

Le ciel sera généralement ensoleillé en après-midi ; un léger voile nuageux pourrait être présent.

 

Vents variant de l’O au NO de 20 à 40 km/h avec des rafales jusqu’à 50 km/h.  Les rafales atteindront 60 km/h sur le Témiscouata.

 

Il y aura de la poudrerie au cours de la journée.

 

Les vents diminueront au cours de la soirée près du fleuve et dans la nuit de dimanche à lundi au Témiscouata.

 

Maximum de -15 à -17°C.

 

IRÉ de -28 à -33 au cours de la journée sur la MRC de RdL, sur le nord du Témis et sur l’est du Kamouraska.  IRÉ de -23 à -27 partout ailleurs sur notre territoire.

 

 

 

 


RAPPEL :

 

J’écris régulièrement à l’intérieur de mes prévisions des points de référence afin de vous donner une idée approximative liée à la température, au vent ou à la quantité de précipitation.  Lorsque j’écris «à une dizaine de km du fleuve» par exemple, c’est vraiment approximatif.  Ce sont des points de repères ou des balises basées sur des valeurs approchées.

 

Mais, où sommes-nous exactement à 10 km du fleuve au Kamouraska ?

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il y a en moyenne 50 km (à vol d’oiseau) entre le bord du fleuve et la frontière américaine au Kamouraska.  Donc, lorsque je parle du centre des terres, cela signifie entre 15 et 35 km du fleuve environ. Lorsque j’écris près du fleuve ou sur le bord du fleuve, cela signifie habituellement un point situé à moins de 1 km du fleuve.

 

À une dizaine de km du fleuve, nous nous retrouvons approximativement au cœur du village de St-Onésime, sur le sud du village de St-Pacôme, entre St-Philippe et Mont-Carmel (4e rang), sur le sud de St-Pascal (5e rang), vers le 5e rang de Sainte-Hélène et vers le 5e rang de St-Alexandre.

 

Je vous rappelle que c’est variable et qu’il peut souvent y avoir quelques km de différence, voire jusqu’à 5 ou 6 km.  Mais, cette façon de faire vous indique au moins une orientation et une tendance liées aux différentes données météorologiques à venir.  C’est la même chose lorsque j’écris «…sur l’ouest du Kamouraska…..le centre……l’est du Kamouraska…».

 

 

 

 

 

Prochaines prévisions : Vendredi 30 janvier 2014, en deuxième partie de soirée

 

 

 

 

 

 

 

Yvan Lévesque

Météorologue amateur

Collaborateur météo TVA Nouvelles (CIMT)

Observateur volontaire pour Environnement Canada

Collaborateur Hydro Météo (CPCQ)

Membre Réseau Météo-Québec

Enseignant de 5e et de 6e années

 

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook : https://www.facebook.com/Meteostpascal

 

 

Bonjour !

 

 

Une dépression à deux têtes en provenance de l’ouest glissera sur le Midwest américain jeudi.  Le centre le plus au nord (clipper) sera largué vers le grand nord québécois.  L’autre continuera sa route en direction de Cap Cod au Massachusetts qu’il atteindra vendredi midi.  Graduellement, à partir ce moment, le système, devenu une dépression côtière, se structurera et il s’intensifiera au-dessus du golfe du Maine et en remontant vers la Nouvelle-Écosse samedi.  Tôt samedi matin, le centre dépressionnaire sera à mi-chemin entre Cap Cod et la pointe sud de la Nouvelle-Écosse et il se retrouvera au-dessus du golfe du St-Laurent dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Notre territoire recevra de la neige du milieu de la nuit de jeudi à vendredi jusqu’à samedi midi, donc sur une longue période de 30 ou 35 h approximativement.  Pour le moment (les données peuvent encore changer…), les 10 à 15 cm probables sur notre région tomberaient donc sous forme de faible neige la plupart du temps.

 

Bien qu’il reste une légère dose de variabilité quant à la trajectoire exacte du système et de son développement au-dessus du golfe du Maine, les vents pourraient devenir suffisamment intenses sur nos secteurs à partir du tout début de la soirée vendredi pour causer de la poudrerie qui serait au menu jusqu’à samedi après-midi. Pour l’instant, les vents ne seraient pas comparables à ceux de mardi sur notre territoire, mais ils seraient modérés et la neige serait tout de même plus «concrète» qu’il y a deux jours !

 

Même si les conditions climatiques prévues à ce moment-ci ne suggèrent pas du tout une situation de voile blanc sur nos secteurs, je recommande tout de même de prévoir un plan B si vous devez emprunter les routes de vendredi soir à samedi midi (peut-être un peu plus selon la trajectoire et l’intensité du système).  Bref, si vos sorties prévues ne sont pas essentielles durant cette période, faites preuve de sagesse et éviter les longs trajets.  Vous pouvez également attendre à jeudi soir ou dans la journée de vendredi pour prendre une décision ; les données seront plus précises et peut-être que le plan B ne sera pas utile………….ou, au contraire, très recommandé !

 

 

 

La semaine prochaine, nous pourrions vivre les moments les plus froids de l’hiver.

 

 

 

 

Un clipper pourrait fusionner avec une dépression du Texas au début du mois de février et remonter la côte est des États-Unis par la suite.  Une importante tempête se développerait au début de la semaine prochaine.  Le système pourrait potentiellement toucher notre territoire le lundi 2 ou le mardi 3 février.  Par contre, le dôme d’air froid sur le Québec aura comme mission de bloquer la dépression pour qu’elle demeure assez loin au-dessus de l’océan Atlantique.  Histoire à suivre, mais nul doute que la première moitié de la semaine prochaine amènera son lot de discussions météorologiques.

 

 

 

Une autre situation identique pourrait arriver quelques jours plus tard et ce potentiel système affecterait nos secteurs le jeudi 5 février.  Un autre joueur météo à surveiller !

 

 

pervisions 2

 

 

Jeudi 29 janvier 2015 :

 

Alternance de soleil et de nuages en avant-midi au Kamouraska avec une courte période où le ciel sera généralement ensoleillé.

 

À partir de la fin de l’avant-midi, un voile nuageux de plus en plus opaque entrera en fonction.  Il y aura des éclaircies en après-midi.

 

Faible neige débutant au milieu de la nuit de jeudi à vendredi (au début de la nuit sur le comté de L’Islet).

 

Vents faibles à moins de 20 km/h variant du SO à l’ONO.  Il y aura quelques pointes à 25 km/h par moments.

 

Maximum de -4 à -6°C en après-midi, mais près de -7°C sur l’est du Kamouraska et sur le Territoire Picard.  La température restera généralement stable en soirée et dans la nuit de jeudi à vendredi avec une légère baisse durant un moment en soirée.

 

 

 

 

 

Vendredi 30 janvier 2015 :

 

Neige faible à modérée par moments en journée, en soirée et dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Vents SO de 10 à 30 km/h en première moitié d’avant-midi partout sur notre territoire ; légère poudrerie localement et par moments.

 

À partir de la deuxième moitié de l’avant-midi, d’ouest en est, ils deviendront faibles du NE à moins de 20 km/h, du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres.  Plus loin à l’intérieur des terres jusqu’à la frontière, ils varieront du SO au SE.

 

En après-midi, ils varieront du NNE à l’E partout sur notre territoire, généralement à moins de 25 km/h.  Légère poudrerie à l’occasion et localement.

 

Avec l’arrivée de la soirée, ils augmenteront d’intensité soufflant de 20 à 40 km/h avec des rafales jusqu’à 50 km/h par moments, surtout près du fleuve.  Cette situation prévaudra également dans la nuit de vendredi à samedi.  Il y aura de la poudrerie durant toute cette période.  Par contre, sur la moitié sud de la MRC de RdL et sur le nord du Témiscouata, les vents souffleront de 15 à 35 km/h générant tout de même de la poudrerie par moments.

 

Maximum de -2 à -4°C en première moitié d’après-midi, puis le mercure sera graduellement à la baisse par la suite pour atteindre le plancher samedi matin : -16 à -18°C.

 

 

 

 

 

Samedi 31 janvier 2015 :

 

Faible neige cessant au début de l’après-midi.  Ciel nuageux par la suite.

 

Accumulation totale (sur une période de 30 ou 35 h) de 10 à 15 cm de neige sur notre territoire.

 

Faible risque de bourrasques de neige engendrant des hypothétiques accumulations supplémentaires.  Elles dureraient de quelques minutes à plusieurs heures et elles occasionneraient de 1 à 10 cm de neige selon les secteurs.  Je vous rappelle que ce phénomène est isolé et sournois.

 

Vents variant du N au NE de 20 à 40 km/h avec des rafales jusqu’à 50 km/h par moments, surtout près du fleuve.  Il y aura de la poudrerie.

 

Avec l’arrivée de l’après-midi, ils diminueront graduellement tout en devenant NO.  En soirée, ils souffleront à moins de 25 km/h variant de l’OSO au NO.

 

MAIS, ATTENTION !  Selon ce qui arrivera concrètement avec le système, les vents pourraient demeurer assez intenses en après-midi, en soirée et dans la nuit de samedi à dimanche et ainsi générer de la poudrerie et réduire la visibilité sur les routes, même si les précipitations ont cessé et même si les vents n’excèdent pas les 40 ou 50 km/h : la neige sera légère.

 

Maximum de -11 à -13°C en première moitié d’après-midi.

 

 

 

 

Ce sera très froid dimanche...

 

 

 

 


RAPPEL :

 

J’écris régulièrement à l’intérieur de mes prévisions des points de référence afin de vous donner une idée approximative liée à la température, au vent ou à la quantité de précipitation.  Lorsque j’écris «à une dizaine de km du fleuve» par exemple, c’est vraiment approximatif.  Ce sont des points de repères ou des balises basées sur des valeurs approchées.

 

Mais, où sommes-nous exactement à 10 km du fleuve au Kamouraska ?

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il y a en moyenne 50 km (à vol d’oiseau) entre le bord du fleuve et la frontière américaine au Kamouraska.  Donc, lorsque je parle du centre des terres, cela signifie entre 15 et 35 km du fleuve environ. Lorsque j’écris près du fleuve ou sur le bord du fleuve, cela signifie habituellement un point situé à moins de 1 km du fleuve.

 

À une dizaine de km du fleuve, nous nous retrouvons approximativement au cœur du village de St-Onésime, sur le sud du village de St-Pacôme, entre St-Philippe et Mont-Carmel (4e rang), sur le sud de St-Pascal (5e rang), vers le 5e rang de Sainte-Hélène et vers le 5e rang de St-Alexandre.

 

Je vous rappelle que c’est variable et qu’il peut souvent y avoir quelques km de différence, voire jusqu’à 5 ou 6 km.  Mais, cette façon de faire vous indique au moins une orientation et une tendance liées aux différentes données météorologiques à venir.  C’est la même chose lorsque j’écris «…sur l’ouest du Kamouraska…..le centre……l’est du Kamouraska…».

 

 

 

 

 

Prochaines prévisions : Jeudi 29 janvier 2014, en deuxième partie de soirée

 

 

 

 

 

Yvan Lévesque

Météorologue amateur

Collaborateur météo TVA Nouvelles (CIMT)

Observateur volontaire pour Environnement Canada

Collaborateur Hydro Météo (CPCQ)

Membre Réseau Météo-Québec

Enseignant de 5e et de 6e années

 

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook : https://www.facebook.com/Meteostpascal

 

 

 

 

Bonjour !

 

Voici quelques rafales maximales enregistrées sur notre territoire ce mardi 27 janvier 2015 :

 

 

L’Islet-sur-Mer (près de la route 132) : 85 km/h entre 16 h 50 et 17 h 05

 

Marina de St-Jean-Port-Joli : 95 km/h enregistrée un peu avant 16 h

 

La Pocatière (E.C.) : 70 km/h à 14 h 41

 

St-Pascal : 66 km/h à 16 h 45

 

St-Bruno : 65 km/h vers 21 h

 


 

 

Le plus bas minimum est atteint en ce qui concerne les moyennes de saison.  Elles seront stables d’ici la fin du mois.  Elles commenceront lentement à remonter à la toute fin de janvier, mais c’est seulement au milieu du mois de février que nous constaterons une hausse concrète et plus rapide.

 

Donc, d’ici la fin du mois de janvier au Kamouraska, les normales saisonnières se situeront près de -8°C à proximité du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres et près de -18°C la nuit.

 

À noter que les moyennes de saison sont de 1 à 2°C inférieures (autant le jour que la nuit) sur les municipalités situées plus loin à l’intérieur des terres (village de St-Bruno vers le sud, St-Joseph, la moitié sud de St-Alexandre, Territoire Picard, Bretagne, Lac-de-l’Est, St-Onésime, St-Gabriel…).

 

 

 

Le soleil se lève à 7 h 10 ce mercredi matin et il se couchera à 16 h 33 sur St-Pascal pour une durée d’éclairement de 9 h 23.  Bien entendu, il y a de légères différences selon l’endroit où vous habitez : plus à l’est ou plus à l’ouest de Ville St-Pascal.

 

 

pervisions 2

 

 

 

Jusqu’au milieu du mois de février, la température sera généralement (donc, pas toujours) près ou sous les normales saisonnières.  Il y aura une constante descente d’air nordique sur le Québec.  Il n’y a pas de redoux longue durée prévu, ni de série de journées avec des températures légèrement sous le point de congélation.

 

 

 

Systèmes à venir

 

Une dépression à deux têtes en provenance de l’ouest glissera sur le Midwest américain jeudi.  Le centre le plus au nord sera évacué vers le nord québécois.  L’autre continuera sa route en direction du Massachusetts vendredi midi.  À ce moment, une nouvelle dynamique s’installera et le système s’intensifiera légèrement dans le golfe du Maine.  Il sera stationnaire pendant un moment et il se déplacera vers la Nouvelle-Écosse !

 

Notre territoire devrait recevoir de la neige de la nuit de jeudi à vendredi jusqu’à samedi matin selon la tendance des dernières sorties des guides numériques.  D’après les données actuelles, près de 10 cm de neige seraient probables sur la plupart de nos secteurs.

 

Selon l’intensité et la trajectoire exactes du système, les vents pourraient devenir intenses à partir de la fin de soirée vendredi et ils causeraient de la poudrerie à partir de ce moment.

 

 

 

La semaine prochaine, nous pourrions vivre les moments les plus froids de l’hiver.

 

 

 

Un clipper pourrait fusionner avec une dépression du Texas au début du mois de février et remonter la côte est des États-Unis.  Une importante tempête pourrait se développer.  Le système pourrait potentiellement toucher notre territoire le lundi 2 ou le mardi 3 février.  Le dôme d’air froid sur le Québec bloquera-t-il cet hypothétique système en le maintenant loin dans l’océan Atlantique ?

 

 

 

«Nous allons très certainement vivre un événement météorologique à un moment ou l’autre lors des 3 premières journées de février !  Je ne sais pas ce que ce sera exactement, mais il y aura quelque chose !  Est-ce que ce sera le froid extrême ?  Une tempête ?  Les deux ?  La découverte d’un flocon non albinos ?  L’apparition soudaine de 8 m de neige sur le terrain de Jeff envoyés par un généreux donateur ?  Je ne sais pas !»

 

Citation d’un météorologue amateur fatigué qui ne voit plus clair devant ses écrans.

 

 

 

 

Mercredi 28 janvier 2015 :

 

Faibles averses de neige isolées cessant en première partie d’avant-midi.

 

La couverture nuageuse deviendra de moins en moins opaque plus l'avant-midi progressera et le soleil, sur fond azuré, sera graduellement des nôtres à partir du début de l’après-midi, du fleuve jusqu’à la frontière américaine (le soleil arrivera tardivement sur le secteur de Pohénégamook).

 

TOUTEFOIS, jusqu'au début de l'après-midi, il est probable (non certain) de recevoir des précipitations liées aux bourrasques de neige engendrant des accumulations supplémentaires.  Ce phénomène durerait de quelques minutes à plusieurs heures selon les secteurs.

 

Le soleil pourrait même commencer à percer généreusement et nous pourrions croire au dégagement prévu.  Mais, le ciel pourrait nous tomber sur la tête quelques minutes plus tard ! Je ne dis pas que c'est ce qui va se produire, mais ce pourrait être un scénario.....sournois !

 

Si les bourrasques de neige ne se concrétisent pas, cela signifie, sur bien des secteurs, qu’à partir de notre réveil matinal, il n’y aura plus aucune précipitation le reste de la journée.

 

Tôt le matin, les vents souffleront de 20 à 40 km/h (rafales jusqu'à 50 km/h près du fleuve) générant encore de la poudrerie.

 

Ils deviendront de moins en moins intenses au cours de l'avant-midi. Ils souffleront à moins de 25 km/h en après-midi tout en variant du N au NE ; ce sera la fin de la poudrerie partout sur notre territoire !

 

Vers la fin de l'après-midi, ils deviendront SO au Kamouraska (du fleuve jusqu'au centre des terres), mais du N à l'ONO partout ailleurs.

 

Dans la nuit de mercredi à jeudi, ils varieront du SO à l'ONO de 10 à 25 km/h partout sur nos secteurs.

 

Maximum de -9 à -11°C.

 

 

La fermeture de certaines écoles est possible ce mercredi matin, mais peu probable.  Les conditions routières seront encore un peu hasardeuses très tôt le matin localement.  Et on ne sait jamais avec les bourrasques de neige…

 

 

 

 

 

Jeudi 29 janvier 2015 :

 

Alternance de soleil et de nuages une partie de l’avant-midi et ennuagement graduel à partir de la fin de l’avant-midi. Généralement nuageux le reste de la journée avec des éclaircies puisque la couverture nuageuse ne sera pas à 100% opaque.

 

Faible neige débutant dans la nuit de jeudi à vendredi.

 

Vents faibles du secteur sud à moins de 20 km/h.

 

Maximum de -6 à -8°C.

 

 

 

 

 

Vendredi 30 janvier 2015 :

 

Neige faible à modérée en journée, en soirée et dans la nuit de vendredi à samedi.

 

Vents SE de 10 à 25 km/h devenant du secteur nord au cours de la soirée et variant du N au NO de 30 à 50 km/h dans la nuit de vendredi à samedi engendrant de la poudrerie à partir de ce moment.

 

Maximum de -2 à -4°C en après-midi, puis ce sera la dégringolade du mercure en soirée et dans la nuit de vendredi à samedi.

 

 

 

 


RAPPEL :

 

J’écris régulièrement à l’intérieur de mes prévisions des points de référence afin de vous donner une idée approximative liée à la température, au vent ou à la quantité de précipitation.  Lorsque j’écris «à une dizaine de km du fleuve» par exemple, c’est vraiment approximatif.  Ce sont des points de repères ou des balises basées sur des valeurs approchées.

 

Mais, où sommes-nous exactement à 10 km du fleuve au Kamouraska ?

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il y a en moyenne 50 km (à vol d’oiseau) entre le bord du fleuve et la frontière américaine au Kamouraska.  Donc, lorsque je parle du centre des terres, cela signifie entre 15 et 35 km du fleuve environ. Lorsque j’écris près du fleuve ou sur le bord du fleuve, cela signifie habituellement un point situé à moins de 1 km du fleuve.

 

À une dizaine de km du fleuve, nous nous retrouvons approximativement au cœur du village de St-Onésime, sur le sud du village de St-Pacôme, entre St-Philippe et Mont-Carmel (4e rang), sur le sud de St-Pascal (5e rang), vers le 5e rang de Sainte-Hélène et vers le 5e rang de St-Alexandre.

 

Je vous rappelle que c’est variable et qu’il peut souvent y avoir quelques km de différence, voire jusqu’à 5 ou 6 km.  Mais, cette façon de faire vous indique au moins une orientation et une tendance liées aux différentes données météorologiques à venir.  C’est la même chose lorsque j’écris «…sur l’ouest du Kamouraska…..le centre……l’est du Kamouraska…».

 

 

 

 

 

Prochaines prévisions : Mercredi 28 janvier 2014, en deuxième partie de soirée

 

 

 

 

Yvan Lévesque

Météorologue amateur

Collaborateur météo TVA Nouvelles (CIMT)

Observateur volontaire pour Environnement Canada

Collaborateur Hydro Météo (CPCQ)

Membre Réseau Météo-Québec

Enseignant de 5e et de 6e années

 

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook : https://www.facebook.com/Meteostpascal

 

 

 

 

Sur notre territoire ?  Simple !  Prenez 5 cm de neige et brassez-les pendant 12 h à 60 ou 70 km/h !  Voilà ! Wink

 

 

Bonsoir !  Je vous souhaite la bienvenue sur meteostpascal.com !  Le seul site météo où l’auteur est en mesure d’écrire 8 pages pour annoncer…… simplement du soleil ! Laughing

 

 

prvisions

 

 

La tempête côtière qui fait la manchette depuis 24 h remonte très lentement vers le NE tout en s’intensifiant.   Le cœur du système passera tout juste à l’est de Cap Cod mardi.

 

Entre autres, dans l’agglomération de Boston, il pourrait tomber jusqu’à 90 cm de neige en 15 h!  Sans compter les vents jusqu’à 110 km/h localement !  Imaginez, un couvre-feu est en place sur cette ville du Massachusetts !

 

Graduellement, à partir de mardi soir, le système diminuera d’intensité et il prendra de la vitesse, le gradient isobarique relâchera graduellement et le reste de l’humidité sera propulsée en bandes de précipitations plutôt que sous la forme de forte neige continue.  Le cœur de la dépression atteindra la pointe sud de la Nouvelle-Écosse à la fin de la nuit de mardi à mercredi.  À ce moment, un deuxième centre prendra la relève pour filer vers l’ouest de Terre-Neuve.

 

Sur notre territoire, la situation sera largement différente de celle vécue par nos voisins américains et des conditions de blizzard qui prévaudront également sur le Nouveau-Brunswick (sauf le NO).

 

Les bandes de neige s’étendront assez loin sur le flanc ouest du système générant un peu d’or blanc sur nos secteurs.  Jusque-là, il n’y a rien pour émettre un avis de Temps Actif…

 

Toutefois, même s’il ne tombera que peu de neige sur notre territoire à partir de mardi après-midi, il serait sage de modifier votre horaire si vous aviez prévu emprunter les routes du milieu de l’après-midi mardi jusqu’à mercredi avant-midi.

 

En effet, du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres, la visibilité sera réduite durant cette période (voire considérablement réduite par moments à proximité du fleuve) à cause de la poudrerie générée par les vents modérés à forts.  La route 132 sera particulièrement…dans le vent !  Ce sera sensiblement la même chose en ce qui concerne l’autoroute 20, mais dans une moindre mesure pour le tronçon St-Philippe – St-André puisqu’il se situe un peu plus à l’intérieur des terres.  La poudrerie sera moins présente sur la route 230 et ainsi de suite vers l’intérieur des terres !

 

Plus nous serons près du fleuve, plus ce sera venteux.  La situation sera sensiblement la même de Lévis jusqu’à Trois-Pistoles et plus à l’est encore à partir de mardi soir.  C’est sur la rive sud de Québec que les vents seront les plus intenses (rafales à 90 km/h).

 

Si c’est possible, je vous recommande d’annuler ou de remettre vos déplacements non urgents prévus entre mardi 15 h (approximativement) et mercredi matin.  En principe, il n’y aura aucun problème de circulation mardi avant-midi et en première moitié d’après-midi.

 

Ce ne sera pas une situation de «tempête» proprement dite !  Mais, une conduite nocturne sous la poudrerie, ce n’est que très rarement rigolo…

 

 

 Laughing

 

- Aïe !  J’pense que je viens d’voir un p’tit piquet de sécurité su l’bord !  On est correct Germaine, on est sa route !

 

- C’est la broche de ta monture de double foyer que tu vois Philibert, tasse à droite, tasse à droite, on est rendu sens contraire su l’aut’voie !

 

Laughing

 

 

Par ailleurs, notez également que selon mon interprétation des données, il y aura des bourrasques de neige localement dans la nuit de mardi à mercredi ainsi que mercredi jusqu’au tout début de l’après-midi générées par les vents du secteur nord à tous les niveaux.  Je vous rappelle que ce phénomène est isolé et sournois.

 

 

 

 

 

Jusqu’au milieu du mois de février, la température sera généralement (donc, pas toujours) près ou sous les normales saisonnières.  Il y aura une constante descente d’air nordique sur le Québec.  Il n’y a pas de redoux longue durée prévu, ni de série de journées avec des températures légèrement sous le point de congélation.

 

 

 

À surveiller dans un futur pas si lointain !

 

Un clipper glissera sur le Midwest américain et atteindra Cap Cod vendredi midi.  À ce moment, une nouvelle dynamique s’installera et le système s’intensifiera rapidement.  Il fera du quasi surplace tout en se dirigeant «langoureusement» vers la Nouvelle-Écosse !  Notre territoire devrait recevoir de la neige de la nuit de jeudi à vendredi jusqu’à samedi matin selon la tendance des dernières sorties des guides numériques.  De 5 à 10 cm de neige seraient probables (pas certains) sur la plupart de nos secteurs.  Selon l’intensité et la trajectoire prévues du système, les vents seraient surtout intenses dans la nuit de vendredi à samedi et samedi (NO) et ils causeraient de la poudrerie.

 

À la suite de cette dépression, lors des deux ou trois premières journées du mois de février, le froid sera intense voire cinglant localement sur notre territoire et l’IRÉ extrême par moments à cause des vents.  Selon la tendance, le matin du lundi 2 février pourrait devenir (ce n’est pas sûr) le moment le plus froid de l’hiver.

 

 

 

Par la suite, un autre clipper pourrait fusionner avec une dépression du Texas au début du mois de février et remonter la côte est des États-Unis.  Le système pourrait potentiellement toucher notre territoire le lundi 2 ou le mardi 3 février.  Toutefois, le dôme d’air froid sur le Québec empêchera cet hypothétique système de remonter vers nos secteurs ; en principe, il devrait donc prendre le large !

 

 

 

 

 

 

Mardi 27 janvier 2015 :

 

Tôt mardi matin, température de -17 à -19°C du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres et de -20 à -22°C plus loin jusqu’à la frontière américaine.  Près de -23°C sur le secteur de Pohénégamook.  IRÉ de -25 à -30.

 

Le ciel sera généralement nuageux en première moitié d’avant-midi.  Puisque la couverture nuageuse ne sera pas totalement opaque, elle laissera passer une partie de la lumière du soleil par moments.

 

Graduellement, à partir de la deuxième partie de l’avant-midi, l’opacité de la couverture nuageuse deviendra plus importante, de la frontière du Maine vers le fleuve.

 

Mince risque de faibles bourrasques de neige près du fleuve sur la MRC de RdL et au Kamouraska en avant-midi.

 

De la frontière américaine vers le fleuve, faible neige débutant entre 13 et 14 h sur les secteurs près de la frontière du Maine et sur le nord du Témis et entre 14 h 30 et 16 h à proximité du fleuve.  Elle se poursuivra en soirée et dans la nuit de mardi à mercredi tout en devenant intermittente puisqu’elle se présentera sous forme de «bandes de neige».

 

La neige sera de faible intensité durant toute cette période.  Certaines bandes très étroites génèreront brièvement de la neige modérée localement et par moments, surtout probables du centre des terres jusqu’à la frontière américaine.

 

 

 

Du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres, vents NE de 10 à 30 km/h en première partie d’avant-midi avec des rafales jusqu’à 35 ou 40 km/h (45/50 km/h près du fleuve).

 

Ils augmenteront de 30 à 50 km/h à partir du milieu de l’avant-midi avec des rafales jusqu’à 60 ou 65 km/h (40 à 60 km/h avec rafales jusqu’à 75 km/h sur le bord du littoral).

 

Les plus fortes rafales seront enregistrées au cours de la soirée.

 

Ils diminueront graduellement à partir du milieu de la nuit de mardi à mercredi.

 

La visibilité sera réduite par la poudrerie à partir du milieu de l’après-midi environ (surtout en soirée), du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres, mais surtout à proximité du fleuve !

 

Plus nous nous dirigerons à l’intérieur des terres ce mardi, moins les vents seront intenses.  À Pohénégamook, au Lac-de-L’Est et à St-Pamphile par exemple, les rafales n’excèderont pas les 30 ou 35 km/h en général durant cette période variant du NE à l’ESE.  Il n’y aura aucun «temps actif» lié directement au système côtier sur cette partie de notre territoire.

 

 

 

Température de -13 à -15°C à partir de l’après-midi, du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres.  Mercure près de -16 ou -17°C plus loin jusqu’à la frontière.

 

La température oscillera de 2°C (parfois à la baisse, parfois à la hausse) en soirée et dans la nuit de mardi à mercredi partout sur notre territoire.

 

IRÉ de -24 à -29 au cours de l’après-midi et de la soirée.  Dans la nuit de mardi à mercredi, il sera de -21 à -26.

 

 

 

 

 

Mercredi 28 janvier 2015 :

 

Les faibles et intermittentes précipitations cesseront complètement à la fin de l’avant-midi.

 

 

Accumulation totale de 3 à 8 cm de neige sur notre grand territoire.  Ce sera loin d’être «historique» par ici ! Wink

 

 

Bourrasques de neige localement de la nuit de mardi à mercredi jusqu’au tout début de l’après-midi mercredi engendrant des accumulations supplémentaires.  Ce phénomène durera de quelques minutes à plusieurs heures et occasionnera de 1 à 20 cm de neige selon les secteurs.

 

 

Le ciel se dégagera graduellement et partiellement au cours de l’après-midi.

 

Vents variant du N au NE de 15 à 35 km/h en première moitié d’avant-midi (quelques rafales à 40 km/h près du fleuve) devenant NO en fin d’avant-midi tout en diminuant d’intensité.  Ils deviendront graduellement faibles du SO à moins de 20 km/h au cours de l’après-midi.

 

Maximum de -8 à -10°C.

 

 

 

 

 

Jeudi 29 janvier 2015 :

 

Alternance de soleil et de nuages en avant-midi et nuageux à partir du début de l’après-midi.

 

Faible neige débutant dans la nuit de jeudi à vendredi.

 

Vents faibles du secteur sud à moins de 20 km/h.

 

Maximum de -7 à -9°C.


 

 

 

 

Le plus bas minimum est atteint en ce qui concerne les moyennes de saison.  Elles seront stables d’ici la fin du mois.  Elles commenceront lentement à remonter à la toute fin de janvier, mais c’est seulement au milieu du mois de février que nous constaterons une hausse concrète et plus rapide.

 

Donc, d’ici la fin du mois de janvier au Kamouraska, les normales saisonnières se situeront près de -8°C à proximité du fleuve jusqu’à une dizaine de km à l’intérieur des terres et près de -18°C la nuit.

 

À noter que les moyennes de saison sont de 1 à 2°C inférieures (autant le jour que la nuit) sur les municipalités situées plus loin à l’intérieur des terres (village de St-Bruno vers le sud, St-Joseph, la moitié sud de St-Alexandre, Territoire Picard, Bretagne, Lac-de-l’Est, St-Onésime, St-Gabriel…).

 

 

 

Le soleil se lève à 7 h 11 ce mardi matin et il se couchera à 16 h 32 sur St-Pascal pour une durée d’éclairement de 9 h 21.  Bien entendu, il y a de légères différences selon l’endroit où vous habitez : plus à l’est ou plus à l’ouest de Ville St-Pascal.

 

 

 

 


RAPPEL :

 

J’écris régulièrement à l’intérieur de mes prévisions des points de référence afin de vous donner une idée approximative liée à la température, au vent ou à la quantité de précipitation.  Lorsque j’écris «à une dizaine de km du fleuve» par exemple, c’est vraiment approximatif.  Ce sont des points de repères ou des balises basées sur des valeurs approchées.

 

Mais, où sommes-nous exactement à 10 km du fleuve au Kamouraska ?

 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il y a en moyenne 50 km (à vol d’oiseau) entre le bord du fleuve et la frontière américaine au Kamouraska.  Donc, lorsque je parle du centre des terres, cela signifie entre 15 et 35 km du fleuve environ. Lorsque j’écris près du fleuve ou sur le bord du fleuve, cela signifie habituellement un point situé à moins de 1 km du fleuve.

 

À une dizaine de km du fleuve, nous nous retrouvons approximativement au cœur du village de St-Onésime, sur le sud du village de St-Pacôme, entre St-Philippe et Mont-Carmel (4e rang), sur le sud de St-Pascal (5e rang), vers le 5e rang de Sainte-Hélène et vers le 5e rang de St-Alexandre.

 

Je vous rappelle que c’est variable et qu’il peut souvent y avoir quelques km de différence, voire jusqu’à 5 ou 6 km.  Mais, cette façon de faire vous indique au moins une orientation et une tendance liées aux différentes données météorologiques à venir.  C’est la même chose lorsque j’écris «…sur l’ouest du Kamouraska…..le centre……l’est du Kamouraska…».

 

 

 

 

 

 

 

Prochaines prévisions : Mardi 27 janvier 2014, en deuxième partie de soirée

 

 

 

 

 

 

Yvan Lévesque

Météorologue amateur

Collaborateur météo TVA Nouvelles (CIMT)

Observateur volontaire pour Environnement Canada

Collaborateur Hydro Météo (CPCQ)

Membre Réseau Météo-Québec

Enseignant de 5e et de 6e années

 

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Facebook : https://www.facebook.com/Meteostpascal

 

 

bouton contribuez

Optimisé pour Internet Explorer 11, Firefox 31, Google Chrome 36 et Safari pour iPad 1, 2 & 3

ainsi que les différentes versions de iPhone et iPod Touch et la plupart des Androïdes.